Rupture Chevrolet-GM en Europe

CHEVROLET

Le constructeur automobile américain General Motors retire Chevrolet de l’Europe. Le contexte économique en Europe a conduit GM à prendre cette décision. A noter que Chevrolet recouvre seulement 1% du marché européen. En 2011, GM a perdu 747 millions de dollars et l’année dernière cette somme a atteint 1.8 milliard de dollars dans ces activités en Europe.

Cette décision profite à ses filiales allemande OPEL et britannique Vauxhall. Karl Thomas Neumann, la Tête de l’OPEL est soulagé par l’élimination de Chevrolet dans la liste des concurrences en Europe. La chance semble tourner vers Neumann qui envisageait en avril de mettre sur le marché plus de 20 nouveaux modèles OPEL, à l’horizon 2016.

Ce changement au sein de GM va générer une charge exceptionnelle nette de 515 à 736 millions d’euros. Elle touche essentiellement les dépréciations d’actifs et la restructuration des concessionnaires.GM cherche à garder son marché en Europe, en Russie et sur la communauté des Etats Indépendant (CEI) avec le lancement des ses modèles de qualité.

Laisser un commentaire