La Quenelle, tout un business pour Dieudonné

Dieudonné_quenelle_photo_Réseau VoltaireVoilà quelques semaines qu’une partie de l’actualité est quotidiennement éludée pour une sombre affaire qui n’a de culinaire que le geste antisémite qui l’a provoqué : la quenelle de Dieudonné. Se voulant comme le nouveau Robin des Bois antisystème, défendeur de ceux à qui on ne donne pas la parole, « Dieudo » a eu droit à une campagne de publicité gratuite offerte par le Gouvernement et mise sur le compte du Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls.

Mais l’affaire n’est pas que politico-médiatique : elle est également économique. Derrière Dieudonné se cache « Les productions de la plume », sa société de production créée en 2009 et gérée par sa femme Noémie Montagne. Spécialisée dans les « arts du spectacles », cette société a enregistré en 2012 un chiffre d’affaire de plus de 1,8 millions d’euros. Une hausse de 35% par rapport à 2011. La crise ne plombe pas la santé économique de toutes les entreprises françaises.

L’épouse de Dieudo gère également une autre société, baptisée « E-quenelle », immatriculée en 2012 et estampillée « conseil en relations publiques et de la communication ». Malgré son chiffre d’affaire légèrement plus modeste (88.100€), elle n’en est pas moins rentable : son premier exercice a dégagé un bénéfice de 18.100€ (soit une marge nette de 20%).

Enfin, la société de production de Dieudonné a déposé l’an dernier à l’INPI la marque « quenelle » dans les classes 32 (jus de fruits, bières…) et 33 (boissons alcoolisées…) ainsi que la marque « Quenelle + » dans la classe 38 (activités du secteur de la communication).

Laisser un commentaire