Les taxis en grève, une manifestation semée d’incidents

Les taxis en grève, une manifestation semée d’incidents

Une grève générale a été réalisée par les chauffeurs de taxi, lundi 13 janvier, dont des accrochages entre non-grévistes, grévistes et utilisateurs de voitures de tourisme se sont produits. En fin d’après-midi, la manifestation a pris fin après qu’une délégation ait été reçue au ministère de l’Intérieur.

En effet, les chauffeurs de taxi se sont manifestés afin de défendre leur emploi contre une concurrence dite déloyale des voitures de tourisme avec chauffeur ou VTC. Pour exprimer leur mécontentement, les évènements ont eu lieu à Lyon, Montpellier, Bordeaux et Marseille. Des tracts dénoncent les exploitations du VTC comme étant un « véritable lobby qui détruit nos emplois ».

Sans aucune signalisation lumineuse, les voitures de tourisme avec chauffeur ne doivent prendre aucun passager dans la rue, à la volée. Ces VTC sont réservés pour des courses précises. Les taxis dénoncent ainsi une opération sans réservation et dénotent une « concurrence déloyale ».

La grève des taxis avait causé des perturbations en région Île-de-France. Près d’un millier de taxis se sont rendus aux aéroports d’Orly et de Roissy, dans la matinée. Avec des centaines de bouchons cumulés, des altercations ont eu lieu vers l’après-midi. Une manifestation à l’appel des syndicats des chauffeurs de taxi pour défendre leur cause.

Laisser un commentaire