Intelligence économique : Lauvergeon retire ses plaintes

Anne_Lauvergeon_photoMEDEFSelon le magazine spécialisé Intelligence Online, l’ancienne présidente d’Areva, Anne Lauvergeon, a retiré le 12 février dernier sa plainte pour espionnage et diffamation à l’encontre du consultant Marc Eichinger. En fin d’année dernière, elle avait également abandonné ses attaques contre le cabinet d’intelligence économique Alp Services. 

Anne Lauvergeon et son époux, Olivier Fric, avaient porté plainte, il y a deux ans, à la suite de la publication d’un rapport commandé en 2010 par la direction de l’intelligence économique d’Areva sur l’opération de rachat puis de revente du producteur d’uranium, Uramin. Le couple estimait que ce rapport était diffamatoire.

A la fin de l’année 2013, Anne Lauvergeon et Olivier Fric avaient déjà retiré leur plainte contre le cabinet d’intelligence économique suisse, Alp Services, qui avait également rédigé un rapport sur l’achat d’Uramin, commandé, cette fois, par l’ancien directeur de la Business Unit Mines d’Areva, Sébastien de Montessus.

Les deux procédures avaient été lancées par Anne Lauvergeon, lorsque cette dernière était en conflit avec son ancien groupe, Areva. Le retrait des plaintes montre une volonté de calmer la situation de la part de la femme d’affaires.

Laisser un commentaire