Logiciel de paie unique, l’Etat a renoncé à son utilisation

ministere

 

 

 

C’est sous la présidence de Sarkozy qu’est née l’idée de créer un logiciel de paie unique des fonctionnaires. Elle est motivée par la constatation de la sous-utilisation des agents dédiés au traitement de la paye des fonctionnaires.

L’État pensait ainsi pouvoir économiser sur leur salaire. Cependant, voilà quelques années plus tard, plus de 230 millions d’euros ont déjà été engloutis par le projet quand Bercy décide de l’abandonner à la grande stupeur de tous. Ce dernier comporterait beaucoup trop de risques : dépassement de coût, augmentation de la valeur des payes, perte d’emplois pour les agents. Ce d’ailleurs pour cette même raison que le système Louvois assurant une fonction similaire chez les militaires, a été abandonné. De plus, l’État pense pouvoir ainsi économiser environ « 600 millions d’euros sur les dix années à venir. » Cette décision est un grand souffle pour la caisse de l’État et un grand soulagement pour les quelques agents de paies qui risquaient d’être au chômage.

photo: wikipedia

Laisser un commentaire