Emploi : les entreprises qui font rêver les cadres

APECLe mois dernier, l’Agence pour l’emploi des cadres (APEC) a annoncé une augmentation des offres d’emploi de 7%. Petit signal encourageant, ce mouvement pourrait être amplifié si les annonces de Manuel Valls à l’issue du conseil des ministres portent les résultats escomptés. Parallèlement à cette embellie, la concurrence entre les entreprises est de plus en plus rude pour attirer les plus meilleurs éléments…

Le retour de l’emploi met fin à l’exil des cadres :

La France sort tout juste d’une période de récession (trois trimestres consécutifs avec une croissance négative). Pourtant après que Michel Sapin ait annoncé une stabilisation de la hausse du chômage, les chiffres de Pôle Emploi sont venus corriger la tromperie de l’INSEE et montrent que la situation sur le marché de l’emploi est loin d’être idyllique.

Néanmoins l’emploi des cadres se portent mieux, comme en témoigne le graphique ci-dessous, réalisé par BFM Business et l’APEC. C’est justement pour encourager cette dynamique que Manuel Valls a annoncé l’accélération des réformes mercredi, en direct de l’Elysée. Si cette reprise venait à se confirmer, cela pourrait être la fin de l’exile de nos diplômés ; toutefois certains craignent déjà que les exonérations de charges constituent des « trappes à bas salaire »…

                                                                                                                                                                        graph

Marque employeur : compétition féroce pour le capital humain

Malgré cette conjoncture incertaine et les risques pris par les nouvelles politiques publiques, les cadres peuvent compter sur l’amélioration de la situation analysée par l’APEC. Sur twitter, l’agence de RH Canden le prouve notamment en citant le sondage de l’IFOP qui décrypte « les stratégies #MarqueEmployeur les plus actives ».

D’après les résultats de l’étude, 10 marques bénéficient particulièrement des faveurs des cadres français : Airbus, l’Oréal, LVMH, Volswagen, EDF, Schneider Electric, Air France KLM, Danone, Veolia Environnement, et Total. Pour Anne-Sophie Vautrey, ces organisations intéressent surtout pour la « variété de débouchés en termes de mobilité interne, de développement et d’acquisition possible de nouvelles parts de marché dans d’autres pays ».

Laisser un commentaire