La Bpifrance lance un prêt “Usine du futur” pour les entreprises

bpifrance_prêtLa Bpifrance a officialisé ce mardi 24 juin la sortie d’un nouveau prêt à destination des entreprises françaises. Baptisée “Usine du futur” et développée dans le cadre du programme de la “Nouvelle France industrielle”, cette opportunité de financement a pour objectif clairement affiché de dynamiser la compétitivité et de permettre la modernisation des entreprises françaises.

Et en effet, perte de compétitivité, retard technologique, manque d’innovation, les entreprises françaises semblent accuser le coup de la crise et peinent aujourd’hui à relever la tête.  La banque publique d’investissement qui poursuit son action dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, leur propose donc dès aujourd’hui une nouvelle opportunité de financement, le prêt “Usine du futur”.

Concrètement, ce nouveau dispositif de prêt a pour but de financer les investissements matériels ou immatériels des entreprises. Pouvant aller de 100.000 euros à 3 ou 5 millions d’euros, “en contrepartie d’un financement privé ou d’un apport en fonds propres (…) d’un montant au moins équivalent”, souligne la Bpifrance, il peut être échelonner sur une période de sept ans maximum. Cumulable, il est limité à quinze millions d’euros par entreprise.

Des dispositions particulières et plus avantageuses ont également été prévues dans les secteurs  des nouvelles technologies, de l’industrie ou du développement durable. Ainsi, les “prêts verts”, les “prêts numériques ou robotiques” et les “prêts pour l’industrialisation” permettront à certaines entreprises de bénéficier d’enveloppes de plusieurs dizaines de millions d’euros.

Comme le rappelle la Bpifrance, cette opération dont le budget global est fixé à 1,2 milliard d’euros a pour ambition de “moderniser les industries françaises pour gagner en compétitivité et développer l’emploi”.

Crédits photo : Bpifrance

Laisser un commentaire