Le nucléaire aura sa place dans la transition énergétique

ségolène_royal_photoPartiSocialisteSégolène Royal a remis la semaine dernière ses propositions pour le projet de loi sur la transition énergétique. La rénovation des logements et les transports figurent parmi les priorités. De son côté, la place importe du nucléaire dans la production électrique française est réaffirmée.

La ministre de l’écologie a ainsi déclaré que l’énergie nucléaire allait aider la France à réaliser la transition énergétique. « C’est grâce à l’énergie nucléaire aujourd’hui, à la sécurité qu’elle apporte que nous pouvons accélérer et faire sereinement la transition énergétique », a dit la ministre lors de la conférence de presse de présentation de son projet de loi.

Le nucléaire présente en effet comme avantages le fait d’être une énergie de base, qui n’est pas intermittente et dont les coûts de production actuels restent compétitifs. Ségolène Royal souhaite donc atteindre l’objectif de campagne de François Hollande de réduire à 50% la part de l’atome dans la production électrique française en développant les énergies alternatives plutôt qu’en fermant des centrales nucléaires.

En outre, l’Etat va laisser à EDF et à l’Autorité de Sûreté Nucléaire la responsabilité de décider quelles centrales peuvent être fermées, en fonction de critères de sûreté.

Le texte prévoit également un objectif de 32% de renouvelables dans la consommation d’ici 2030, bien au-delà des 23% actuellement fixés pour 2020 et sur lesquels la France accuse du retard. Les procédures de construction des parcs éoliens et photovoltaïques seront simplifiées par des autorisations uniques afin d’écourter les délais, jusqu’à trois fois plus longs en France que dans d’autres pays, comme l’a rappelé Ségolène Royal.

Laisser un commentaire