Energie : un échec incontestable en 10 ans de concurrence

Wind turbinesPrès de 8% des abonnés seulement ont quitté EDF. La concurrence a eu plus de résultat dans le gaz.

Les marchés du gaz et de l’électricité entraient dans la concurrence depuis le 1er juillet 2004 dernier afin de permettre aux foyers de choisir leur fournisseur. 10 ans après, le bilan n’est pas si réjouissant : les fournisseurs anciens conservent leur notoriété.

Ainsi, EDF englobe les 92% du marché aussi bien en foyer que dans les entreprises. La firme compte au total 36 millions d’abonnés. La concurrence se joue surtout au niveau du gaz. 26% de professionnels ont décidé de changer de fournisseurs. Dans les ménages, seuls 14,7% des 11 millions d’abonnés ont choisi de quitter leur fournisseur. Il faut admettre que l’énergie est un secteur assez spécial. Un seul acheteur domine le marché, EDF qui « détient 100% du parc nucléaire et 80% de l’hydroélectricité ». Et la situation ne semble pas changer. « Si les industriels ont fait jouer la concurrence les premières années à la faveur de prix de marché plus compétitifs que les tarifs régulés, les conditions de marché n’ont ensuite pas été favorables à la concurrence dans l’électricité » explique Christophe Leininger, le directeur du développement des marchés à a Commission de régulation de l’énergie.

Laisser un commentaire