Faute lourde : séquestration de patron « pas de pardon »

faute lourdeLa faute lourde est une faute non négligeable en entreprise. Son évaluation dépend de l’intensité que la jurisprudence lui accorde.

La faute lourde se diffère des autres catégories de faute. Une faute est qualifiée de « lourde » si le salarié tente de nuire à son employeur. Mais la faute lourde n’est justifiée que si l’employeur n’apporte des preuves concrètes de cette mauvaise intention. Cela n’empêchera pas le licenciement du salarié pour faute lourde. A son départ, le salarié ne bénéficiera pas de son indemnité de licenciement, l’indemnité de préavis, l’indemnité de congé payé. Dans certains cas, le salarié peut être amené à verser des dommages et intérêts à l’employeur.

Faire la grève est un droit dont bénéficient les salariés du moment que la cessation d’activité se concentre dans le cadre du travail. Cependant, la grève réveille le syndicat qui ne s’inquiète que des requêtes des salariés.  Souvent, les syndicats mettent la pression à l’organisme hiérarchique sans prendre en comptes l’impact que leurs actes peuvent avoir sur la production. Souvent les grévistes ne sont pas payés, l’entreprise ne fonctionne pas et perd de l’argent.

Laisser un commentaire