ApplePay analysé par les banques suisses

apple0132ApplePay inventé par Apple se veut devenir une référence et une révolution dans le monde du paiement sans contact. L’ambition du projet a incité les experts de la banque finance numérique en Suisse à analyser ses véritables potentiels.

Le paiement sans contact souhaite faciliter la vie quotidienne de milliers de consommateurs. Mettre son smartphone ou son smartwacht devant le terminal de paiement et régler sa facture en quelques secondes, c’est l’objectif de la puce NFC (Near Field Communication) qui se trouve dans ces appareils high-tech. Une première expérience a été déjà effectuée en 2011 par Google et Paypal. À cette époque, le paiement sans contact n’était destiné que pour ceux qui ont des Smartphones équipés de la puce. En 2013, Apple a élargi la possibilité en permettant à tous les consommateurs propriétaires de téléphone Androïd de régler leur achat avec leur mobile. La première tentative n’a pas eu vraiment de succès.

ApplePay se base sur les mêmes fonctionnalités « maison » comme le TouchID qui offre plus de sécurité à l’aide de l’empreinte digitale, le système se base également sur un grand réseau de partenaires comme les cartes de paiement Américan Express, Mastercard, Visa.

AppePay est dirigé par les notions « rapidité, sécurité et confidentialité » d’après les dirigeants d’Apple Tim Cook et Eddy Cue. « ApplePay fonctionne avec les meilleures banques, dont celles qui détiennent 83 % des cartes de crédit (aux États-Unis)» confirme Apple. Alors que les banques américaines se sont déjà investies dans le projet, les banques européennes et suisses hésitent encore. Andreas Kubli, responsable multicanal et digitalisation d’UBS, affirme qu’il « attend avec impatience d’avoir plus de détails de la part d’Apple sur sa nouvelle solution ». Il trouve «super qu’Apple introduise la technologie NFC sur ses terminaux mobiles». UBS affirme « «Nous avons introduit cette technologie depuis passablement de temps, avec une access card à la fois sûre et pratique dans le cadre de notre offre mobile banking».

Laisser un commentaire