La France accélère dans l’éolien

SAM@DMA@P05@VEN@SOI@P06@PHO.jpgAvec le parc du « Mont des 4 faux », la France va s’équiper du plus grand champ d’éoliennes dont elle dispose sur son territoire. Pour réaliser ce chantier WindVision et EDF Energies Renouvelables vont collaborer jusqu’en 2020. Maintenant que les entreprises ont trouvé un accord avec le Ministère de la défense, la Champagne-Ardenne s’apprête à devenir la première région de France à utiliser l’énergie éolienne avec 600 machines exploitables.

Les autorisations administratives ont finalement été accordées à l’entreprise belge et à la filiale d’EDF pour construire 52 nouvelles éoliennes, après plusieurs mois de négociations. Selon Emmanuel Jaclot, directeur général adjoint d’EDF Energies Nouvelles, « ce projet répond à la stratégie d’EDF Energies Nouvelles de poursuivre son développement dans une logique partenariale. La connaissance pointue du projet apportée par WindVision nous permet de capitaliser sur la dynamique engagée pour concrétiser ensemble ce parc d’envergure ». Avec cette opération, l’électricien confirme aussi sa volonté de soutenir l’action du gouvernement engagé dans la transition énergétique.

Au total, 700 millions d’euros seront consacrés au projet qui augmentera les capacités de production énergétique du territoire de 390 MW. A proximité de la ville de Reims, il permettra d’alimenter en électricité verte près de 280 000 foyers. D’après les chiffres du journal Les Echos, « la région compte ainsi pour 15% de la puissance éolienne installée en France ».

Le projet avait été annoncé dans un courrier du président de la région Guillaume Bachy, le 11 juillet dernier, se félicitant au passage de « faire avancer les dossiers en toute transparence ». Il y a quelques jours, le ministère de la défense a confirmé qu’un compromis avait été trouvé concernant le système de radar-relais d’une base aérienne à proximité du site. Le champ d’éoliennes qui s’étendra sur plus de 5 000 hectares sera le plus important du pays.

Laisser un commentaire