365 000 euros d’indemnisation pour le docteur Müller

drmuller365 000 euros d’indemnisation pour le docteur Muller, acquitté pour le meurtre de son épouse

Le Docteur Muller a été accusé à tort dans le meurtre de sa femme. Malgré son acquittement, il est impossible d’effacer les préjudices qu’il a subis. Il a écopé d’une peine de vingt ans de prison à cause de cette affaire. Brigitte Muller a été découverte morte dans leur domicile familial le 8 novembre 1999. Jean-Louis Muller a été lavé de soupçon vers la fin d’octobre 2013, suite à un troisième procès d’assises. La cour de Nancy a décidé de lui donner 367 551 euros d’indemnisation pour les six jours qu’il a passés en prison avant l’acquittement.
Cette somme devrait prendre en charge tous les préjudices moraux et matériels subis par le Docteur. Son avocat a demandé « une indemnisation importante, à la mesure exacte des préjudices » suite à son incarcération, qui l’empêchait d’avoir une carrière brillant en tant que médecin salarié à la caisse régionale de la Sécurité sociale. Le Docteur avait demandé une indemnisation de 2 millions d’euros, mais l’État ne voulait octroyer que 89 000 euros.
L’affaire a été d’abord classée sans suite, car la thèse du suicide était crédible. Mais la famille de Brigitte soupçonnait le mari de l’avoir tué, et a demandé la réouverture du dossier. Il est vrai que le mari ne savait pas se maîtriser quand il est en colère, et qu’il aurait pu maquiller le meurtre en suicide. Il a été mis en examen en 2001, puis renvoyé en assises en avril 2007, même si le parquet de Colmar n’était pas du même avis et qui estimait qu’il n’y avait pas de preuve contre lui. Il était à l’époque l’un des plus importants médecins légistes de Colmar. Il aimait les armes à feu, il a même une collection chez lui.
Différentes expertises se sont confrontées durant les six années d’instruction, dans le domaine de balistique et les difficultés que le couple a vécues. En effet, quelque temps avant sa mort, Brigitte Muller était en relation avec un physicien entrainant les rumeurs sur un éventuel divorce. De plus, l’on ne trouvait aucune empreinte de la jeune femme sur le revolver et qu’il n’y avait presque pas de résidus de tir sur son corps, mettant en doute la thèse du suicide.
Le Docteur Muller a été condamné à vingt de prison en 2008. Il avait fait appel et écope d’une nouvelle condamnation en 2010, alors qu’il était convaincu d’être acquitté suite à la projection d’un documentaire qui relatait son procès de 2008.
Le médecin est finalement acquitté en 2013, grâce à l’aide de l’avocat qui a permis l’acquittement Éric Dupond-Moretti. La plaidoirie s’est basée sur la reconstitution de la scène dans la salle d’audience afin d’éviter les refus systématiques des juges.
Malgré l’acquittement, le Dr Muller semble déçu de l’indemnité octroyée par l’État. « Je vais me battre parce que j’estime que ce n’est pas juste et je rappelle quand même que j’ai fait quatre incarcérations, pas une… ça fait six cents jours et presque cinq mille jours de procédure, a-t-il annoncé au micro de RTL, “je permets quand même de rappeler que j’ai perdu ma clientèle, j’ai perdu ma maison, mon travail, je me retrouve à 60 ans avec plus de chômage, plus rien. ”

Laisser un commentaire