Focus sur le premier importateur mondial d’armes

ventedarmeBien que l’Arabie Saoudite ne soit pas un pays en guerre, ses commandes des équipements militaires avaient fortement augmenté en 2014. Il dépasse largement l’Inde, est devient le premier pays importateur d’armes mondiales. Les ventes d’armes atteignent un niveau record en 2014, suite à l’escalade des tensions au Moyen-Orient et en Asie.
Un marché en forte progression, car les ventes d’armes « ont augmenté pour la sixième année consécutive » en 2014, selon un rapport d’expert, le chiffre d’affaires atteint 64,4 milliards de dollars, contre 56 milliards deux ans plutôt, soit une hausse de 13,4 %, d’après le cabinet IHS Janes à Londres.
Ben Moore du cabinet d’expert IHS Janes explique que «Ce chiffre a été alimenté par une demande sans précédent des économies émergentes pour des avions militaires et la hausse des tensions régionales au Moyen-Orient et dans la zone Asie Pacifique ».
Ryad en tête des acheteurs d’armes
L’Arabie Saoudite devient en 2014 l’« important marché » pour les États-Unis en détrônant l’Inde, alors que ce pays n’était que deuxième en 2013 sur les commandes d’armes. Ce rapport couvre plus de 65 pays, et indique que le Riyad a passé la plus grosse commande d’arme, avec des importations de 6,4 milliards de dollars au terme de l’année 2014.
Une hausse encore plus importante en 2015 : « Les importations saoudiennes ont augmenté de 54 %, et grimperont encore de 52 % en 2015 pour atteindre 9,8 milliards de dollars » selon ce rapport. Le cabinet IHS Janes insiste sur le fait qu’« en 2015, un dollar sur sept dépensé pour l’achat d’armes est déboursé par l’Arabie Saoudite » et insiste que « le Moyen-Orient est le plus gros marché régional » pour les ventes d’armes, avec un volume d’importation pouvant atteindre 110 milliards de dollars pour la décennie à venir.
L’Europe est loin derrière les pays du Moyen Orient. Les Émirats Arabes Unis et l’Arabie saoudite avaient importé à eux seuls 8,6 milliards de dollars d’équipements militaires.
Les États-Unis restent en tête des exportateurs
Les États-Unis « fournissent un tiers de toutes les exportations mondiales et ont été le principal bénéficiaire de la croissance » selon toujours cette étude, avec des ventes atteignant 23,7 milliards de dollars. Suivi par la Russie dont son client principal est la Chine, malgré les difficultés de la Russie, elle totalise 10 milliards de dollars de vente d’arme, soit une hausse de 9 % par rapport à 2013.

Laisser un commentaire