Le septième art a encore la cote cette année

3078493320_aa0a7ec1bd_z

La 16e édition du Printemps du cinéma qui s’est déroulée du 22 au 24 mars a attiré 2,6 millions de cinéphiles soit autant que l’an passé. Et pour cause ! Cette opération alléchante proposait un tarif unique à 3,50€ la place. L’objectif pour les professionnels de maintenir la bonne fréquentation du début d’année dans les salles est atteint.

La Printemps du cinéma a eu lieu dans les 5.600 salles en France, à l’initiative de la Fédération nationale des cinémas français.

Voici les chiffres. Après un premier jour en hausse de 10% par rapport à l’édition précédente, les résultats de lundi et mardi ont été en baisse, respectivement de 12% et 11%, précise la FNCF.

À noter que ces chiffres s’inscrivent dans une hausse globale de la fréquentation des cinémas en France. Effectivement, le Centre national du cinéma (CNC) enregistre une hausse de 28,5% sur un an en février, à 22,5 millions d’entrées.

La FNCF peut donc se féliciter de cet engouement : «C’est une opération maintenant bien installée, qui s’inscrit cette année dans une fréquentation assez exceptionnelle», a souligné Richard Patry, président de la FNCF.

Les français aiment le cinéma. En effet, sur les deux premiers mois de l’année, la fréquentation a augmenté de 12,5% par rapport aux mêmes mois de 2014.

Le cinéma est donc un art très apprécié et bien développé dans l’hexagone. En effet, la France est le quatrième parc de salles au monde après la Chine, les États-Unis et l’Inde, et premier parc cinématographique en Europe, la France compte 5587 salles réparties dans 2025 cinémas.

Les préférés des français

Le Printemps du cinéma a été porté notamment par les comédies populaires françaises comme La Famille Bélier (plus de 7 millions d’entrées à ce jour), Papa ou Maman (plus de 2,6 millions), et Bis (plus de 1,2 million).

Crédits Photos :Alexandre Chassignon

Laisser un commentaire