La compagnie indonésienne Lion Air reste sur la liste noire européenne

Lion air Boeing 737_photo de Christian Junker - AHKGAPMalgré de très importants achats d’appareils à Airbus, la célèbre compagnie indonésienne Lion Air fondée par Rusdi Kirana reste dans la liste noire des compagnies aériennes faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions de vols dans l’Union européenne. La dernière actualisation de cette liste n’a rien changé sur une situation datant de 2007.

Lion Air reste inscrite sur la liste noire des compagnies interdites en Europe (qu’elle ne dessert d’ailleurs pas), elle ne satisfait pas aux normes de sécurité selon la Commission européenne, au même titre que 231 compagnies aériennes du monde entier au total qui font elles aussi, l’objet d’une interdiction générale d’exploitation dans l’UE. Rappelons qu’en janvier 2012, elle avait été sanctionnée par les autorités après l’arrestation de plusieurs de ses pilotes en possession de méthamphétamine. “Je m’en fiche d’être sur la liste noire des compagnies aériennes en Europe”, s’était même exclamé en février 2012 le président et fondateur de la compagnie Lion Air, Pak Rusdi Kirana.

Pourtant, Lion Air a fait des efforts pour moderniser et surtout faire grossir sa flotte avec de nouveaux avions, en signant un contrat de 24 milliards de dollars en 2013 avec Airbus (234 A320) après celui d’un montant supérieur aux 21,7 milliards de dollars avec Boeing. Mais Lion Air cultive le goût du secret, elle paye aussi la défaillance de l’administration de l’aviation civile de Djakarta. En effet, celle-ci, en proie à la corruption, ne saurait en conséquence être considérée comme un organisme de certification de la sécurité digne de ce nom aux yeux des Européens.

Crédit photo de : Christian Junker – AHKGAP

 

Laisser un commentaire