Agriculture: une récolte record de blé cet été

wheat-317021_640_photo_KazLes premières estimations de FranceAgriMer ont été publiées concernant les moissons. D’après le rapport, la récolte de blé tendre a franchi les 40 millions de tonnes, avec un rendement d’environ 78,3 quintaux par hectare.

Même avec la canicule et la sécheresse, les moissons ont été très bonnes durant cet été. La récolte de blé tendre a atteint les records, d’après les estimations de FranceAgirMer qui table sur plus de 40 millions de tonnes.

La surface cultivée a eu une hausse de 3%, soit une surface totale de 5,2 millions d’hectares. De plus, les rendements étaient particulièrement excellents cette année estimée à 78,3 quintaux par hectare, largement supérieur à ces cinq dernières années. Les moissons ont été presque achevées le 10 août avec quelques jours d’avance. De ce fait, le manque n’a eu aucun effet sur la récolte vue que cela était survenu en dehors de la période de floraison.

Les rendements ont été particulièrement remarquables en Île-de-France et au nord de la Seine avec des rendements dépassant les 80q/ha. De la Bretagne à la France-Compté, les rendements étaient entre 70 et 80q/ha, 60q/ha dans le Sud-Ouest, en Rhône-Alpes et en Auvergne.

Concernant la récolte de blé dur, elle a connu une hausse de 21%, et pourrait atteindre 1,8 million de tonnes. La production d’orge est évaluée à 12,5 millions de tonnes, malgré les fortes chaleurs. Les rendements sont plutôt faible à l’Est à 50q/ha.

Le colza a cependant souffert du manque d’eau entre mai et juillet. D’après les estimations de FranceAgirMer, la production est évaluée à 5,1 millions de tonnes, en baisse par rapport à l’année dernière. Le maïs pourrait également souffrir de la sécheresse avec une floraison Tardif que le blé. Certaines analystes estiment que la production n’atteindrait même pas 13 millions de tonnes.

crédit photo: Kaz

Laisser un commentaire