BNP Paribas: un meilleur trimestre pendant trois ans

Laurent_Vincenti_BNP_ParibasLa banque a fait un bénéfice net de 2,25 milliards d’euros durant le second trimestre, sauf que ses activités en France et en Italie subissent de taux bas.

Le directeur général de BNP Paribas, Jean-Laurent Bonnafé était détendu ce vendredi que pendant l’annonce des résultats du groupe en juin 2014, avec l’amende record de près de 9 milliards de dollars qu’elle devait s’acquitter. Il faut l’admettre, entre avril et juin, la banque a fait des progressions de 15,8% soit 11,1 milliards d’euros, avec un bénéfice net de 2,55 milliards d’euros. Si l’on n’intègre pas l’amende ainsi que d’autres éléments exceptionnels, elle a progressé de 13,7%, de manière à ce que la fin du trimestre soit marquée par une meilleure performance, depuis le 1er trimestre 2012. Les résultats semblent plutôt appréciés par les investisseurs. Le titre a clôturé à 59,31 euros soit une hausse de 2,86%/

Le groupe a également dévoilé sa trajectoire stratégique les objectifs de son plan à l’horizon 2016. De plus, en avril et en juin, la banque a constaté une hausse de l’ensemble de ses métiers. Ses résultats avant impôts de financement et d’investissement a progressé de 26,2% ; soit un milliard d’euros. La banque a aussi affirmé qu’il a veut améliorer la rentabilité de ses activités.

«?Le métier de banque d’investissement est en train de changer très profondément au niveau mondial. Nous travaillons sur un plan pour améliorer l’efficacité de nos opérations et réduire nos coûts. Il ne faut surtout pas s’endormir sur nos lauriers », a indiqué Philippe Bordenave, directeur délégué de BNP Paribas. Selon les sources syndicales, la banque envisage mettre en place, un objectif de rendement des fonds propres alloués de 20% pour 2019, contre 16% actuellement.

Malgré ses résultats enthousiasmants de BNP Paribas, le groupe a du mal à s’en sortir en Italie à cause de la conjoncture malgré le fait que son coût pourrait baisser durant le trimestre pour atteindre 318 millions d’euros. . «?Le contexte décale nos performances par rapport à ce que nous avions prévu?», a déclaré Jean-Laurent Bonnafé.

crédit photo: Laurent Vincenti

Laisser un commentaire