Standard & Poor’s créé le premier indice de “valeurs catholiques “

Standard & Poor’s_photo de tracy collinsL’agence de notation Standard & Poor’s vient de proposer un indice qui respecte les valeurs catholiques. Les entreprises qui veulent y figurer  devront suivre un certain nombre de règles et de critères inspirés par les principes de la morale catholique.

Ce n’est pas exactement une première, puisqu’il existe déjà le modèle de la finance islamique créé en 2006 des indices d’investissements conformes à la charia. Le premier indice de “valeurs catholiques”  s’adresse à tous investisseurs catholiques et aux administrateurs des patrimoines de diocèses ou d’institutions, comme par exemple les universités.

Cette liste exclut donc toutes les entreprises qui réalisent plus de 1 % de leur chiffre d’affaires dans des activités liées à l’avortement où à la contraception, à la production de programmes érotiques ou pornographiques, à l’armement biologique, chimique ou nucléaire et aux mines, au travail des enfants et à la recherche liée aux cellules souches. La liste exclut aussi les entreprises réalisant plus de la moitié de leur chiffre d’affaires dans la vente d’armes militaires conventionnelles. Ce sont 52 entreprises appartenant à l’indice S & P 500 qui sont exclues de la liste comme par exemple Boeing où les laboratoires pharmaceutiques Pfizer ou Merck.

Ce nouvel indice se conformera aux valeurs édictées par la Conférence des évêques des États-Unis, a précisé Standard & Poor’s, qui n’a pas réagi aux récentes déclarations du pape François sur les excès du capitalisme, ou sur ses critiques envers les énergies fossiles dans son encyclique sur le climat.

Crédit photo : tracy collins

 

Laisser un commentaire