Google souhaite protéger les piétons de ses voitures autonomes

Voiture GoogleLe géant de l’Internet a déposé jeudi 19 mai aux États-Unis le brevet d’une substance adhésive susceptible d’être appliquée sur la carrosserie de ses voitures autonomes parcourant le monde en quête de nouvelles images. Le but ? Protéger les piétons contre un risque de collision et donc de blessure.

Concrètement, même si cela semble assez curieux, cette matière novatrice serait en mesure de scotcher les passants sur le pare-choc des véhicules Google en cas de heurt et ne pourraient pas rebondir. Si cette hypothèse semble farfelue, les ingénieurs de la filiale de la société Alphabet sont eux bel et bien sérieux. Cette dernière confirme donc que la structure souhaite renforcer ses efforts en matière de responsabilité sociétale.

Le brevet indique qu’une couche spéciale est appelée à enduire le capot ainsi que les pare-chocs avant et, éventuellement, les ailes avant de la voiture : “L’adhésif lie en conséquence le piéton au véhicule pour qu’il reste solidaire de ce dernier jusqu’à l’arrêt afin qu’il ne soit pas projeté, ce qui évite un impact secondaire entre le piéton et la route ou tout autre objet”, justifie-t-il.

La firme de Mountain View révèle parallèlement que la surface adhésive disposera d’un fin revêtement qui empêchera la substance d’amasser tous les moucherons durant les trajets. Celui-ci craquera uniquement lorsqu’un impact avec un objet plus lourd interviendra au bénéfice de la couche adhésive, souligne Numerama.

Toutefois, l’entreprise fondée par Larry Page et Sergueï Brin en 1998, a annoncé que ce projet n’aboutirait pas avant cinq ans. Patience donc.

Mathieu Portogallo

Sources : Le Soir Numerama

Déjà un commentaire sur cet article

  1. prok dit :

    Les mouches sur mon parebrise déjà mais les morceaux de piétons qui restent collés ça va pas le faire.

Laisser un commentaire