Ventes d’armes : une croissance exponentielle qui profite à la France

RafaleLa France a connu une année 2015 florissante en matière d’armement avec un carnet de commandes qui a littéralement explosé par rapport à l’année précédente. Il affiche en effet une hausse de 19 milliards de dollars (36-55), indique l’entreprise de renseignement Jane’s.

“Cette augmentation des commandes signifie que la France va dépasser la Russie en tant que deuxième plus grand exportateur mondial d’équipements de défense”, souligne le rapport. A tel point que Paris, aujourd’hui quatrième, pourrait ambitionner d’occuper cette place de dauphin dès 2018.

Cette embellie témoigne également d’un impact certain sur l’emploi hexagonal, puisque ces ventes ont engendré la création de 60 000 postes sur les trois dernières années. Le Rafale en a bien sûr été l’un des principaux artisans (24 appareils cédés à L’Égypte, 24 au Qatar et 36 à l’Inde, même si ce dernier dossier reste épineux).

En termes de chiffre d’affaires, ce marché ne connait décidément pas la crise car 2015 fut parallèlement un exercice record à l’échelle planétaire (65 milliards de dollars !). “Il n’a d’ailleurs jamais connu une croissance aussi importante que celle observée entre 2014 et 2015 (+6,6 milliards)”, poursuit Ben Moores, analyste senior au sein de la structure britannique. Ce dernier confie d’ailleurs dans la foulée que la barre des 69 milliards de dollars pourrait être allègrement franchie en 2016.

Si la France tire son épingle du jeu avec brio ( le total des ventes tricolores en 2015 avoisine 18 milliards d’euros), c’est également le cas de l’Allemagne qui monte sur la troisième marche. Le Royaume-Uni connait quant à lui un léger déclin et perd une place (5ème).

Un classement que les États-Unis dominent outrageusement avec 23 milliards de dollars de chiffre d’affaires, profitant des demandes toujours plus fortes en provenance du Moyen-Orient. “A titre d’exemple la valeur combinée des importations de l’Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis (2 milliards) dépasse celles de toute l’Europe de l’Ouest réunies”, révèle Ben Moores.

Sources : Europe 1 et France Soir

Laisser un commentaire