Disney : le nouveau parc ouvre ses portes à Shanghai

Disney ShanghaiLe géant du divertissement américain a fait une entrée fracassante dans l’Empire du Milieu en inaugurant son premier parc en Chine continentale, jeudi 16 juin à Shanghai, après cinq longues années de travaux. Coup total de l’opération : 4,9 milliards d’euros.

« La grande ouverture de Shanghai Disney Resort est l’un des plus beaux moments de l’histoire de The Walt Disney Company, et nous avons prévu une célébration vraiment spectaculaire digne de cette réalisation historique », s’est félicité en amont Bob Iger, son président. Le mythique Roi Lion a d’ailleurs eu droit à sa première production mondiale en mandarin devant le célèbre Château (le plus important à ce jour).

Outre ces festivités, le groupe californien compte avant tout surfer sur les velléités de la nouvelle classe moyenne chinoise qui désire mordre à pleines dents dans un modèle de consommation occidentalisée. L’essor du tourisme local, rompu à cet état de fait, servira également “d’appât” pour la population locale, dont l’intérêt devrait être boosté par l’abandon de la politique de l’enfant unique au profit de familles à deux enfants. Autre élément et pas des moindres, près de 330 millions de personnes vivent aux alentours de la mégalopole; autant de clients potentiels sur lesquels la direction de Disney souhaite capitaliser.

Le site proposera pour cela six univers thématiques (Adventure Isle, Gardens of Imagination, Mickey Avenue, Tomorrowland, Treasure Cove et Fantasyland), ainsi que deux hôtels, un centre commercial avec plus de cinquante boutiques, des restaurants, des espaces de divertissements et un parc avec un lac, rapporte le Figaro. Les tarifs oscilleront quant à eux entre 50 euros en basse saison, et 67 euros durant les périodes les plus fastes.

Si le parc ouvre curieusement ses portes alors que le géant asiatique affiche son taux de croissance le plus faible depuis 25 ans, B.Iger affirme qu’un tel mastodonte ne pouvait patienter plus longtemps (bien que Hong-Kong jouisse aussi du sien depuis 2005) : “Nous voulions réaliser un geste fort. Après tout, il s’agit du plus grand marché mondial”, a-t-il déclaré, avant d’assurer qu’il s’agissait du site animé le plus créatif de la structure, intégrant parallèlement une technologie unique dans son histoire.

Mathieu Portogallo

Sources : Capital et Le Figaro

Laisser un commentaire