Attentat de Nice : le gouvernement va soutenir l’économie locale

NiceLe ministre de l’Économie a annoncé lundi 25 juillet diverses mesures destinées à soutenir les professionnels du tourisme niçois fortement impactés par la terrible tragédie du 14 juillet.

Si le drame est encore dans toutes les têtes, la vie, elle, reprend son cours dans la cité azuréenne. Mais pour les commerçants et hôteliers niçois le redémarrage des affaires tarde logiquement à se concrétiser. Le gouvernement, très critiqué sur ce dossier, a néanmoins pris les devants sur le volet économique par l’intermédiaire d’Emmanuel Macron.

Ce dernier a indiqué que les acteurs publics concernés pourront obtenir sur demande un report de remboursement de prêts grâce au concours de la Banque publique d’investissement (Bpifrance). Mais ce n’est pas tout, les échéances fiscales et sociales seront également concernées par des reports ou des facilités de paiements.

Une cellule de “continuité économique” avec un numéro unique a parallèlement été mis en place par le ministère, ce qui permettra aux professionnels sinistrés d’être accompagnés plus efficacement.

A noter que le réseau diplomatique français sera lui aussi fortement sollicité afin de redonner du panache à l’image de la ville, confirme Matthias Fekl, le Secrétaire d’État au tourisme : “Ce qui a été fait pour Paris après les attentats de novembre le sera pour Nice aujourd’hui”, a-t-il martelé. L’opérateur Atout France aura en conséquence la lourde tâche de mener à bien cette mission.

Enfin, le très polémique Décret Plage, qui impose que l’espace dévolu aux paillotes ne dépasse pas 20% de la superficie d’une plage naturelle et 50% d’une plage artificielle lors de chaque renouvellement de concession, pourrait être appliqué avec indulgence par les autorités hexagonales.

Source : L’Express

Laisser un commentaire