Air France : un nouveau mouvement de grève en perspective ?

Air France-KLM Grève
Le groupe Air France-KLM – qui s’est “offert” 15 journées de grève entre le 22 février et le 8 mai derniers – n’est pas sorti d’affaire, c’est un euphémisme. La nouvelle présidente par intérim, Anne-Marie Couderc (suite à la démission début mai de Jean-Marc Janaillac), ainsi que Franck Terner, directeur général d’Air France, ont rencontré jeudi matin à Roissy les syndicats lors d’un comité central d’entreprise. Et les débats n’ont pas manqué de piment, relaie Le Figaro.

Selon le média, “la direction a décidé de débloquer un budget exceptionnel dès cet été pour améliorer le quotidien des salariés. Dans le détail, cette dernière a évoqué la rénovation de locaux pour les agents de piste à Orly ou encore des chambres de repos supplémentaires pour les personnels navigants. Le lancement d’une ‘démarche d’expression collective’ via une plateforme numérique, des ateliers et des entretiens individuels, ont également été évoqués. Mais ce n’est pas tout, car la structure a notamment prévenu qu’il n’y aurait pas de nouvelle négociation salariale dans l’immédiat”.

Sans surprise, ce dernier point a particulièrement heurté les représentants syndicaux présents lors de la “médiation”. C’est “un foutage de gueule complet” a ainsi vertement réagi sous couvert d’anonymat un pilote membre de l’intersyndicale. Conséquence, une nouvelle menace de grève du 23 juin au 26 juin plane sur Air France-KLM.

Pour rappel, les négociations récentes entre la direction et les syndicats représentatifs oscillaient autour d’une nouvelle proposition salariale équivalente à 3% d’augmentation générale en 2018 puis 0,65% début 2019. Un terrain d’entente qui ne semble plus d’actualité du côté du conseil d’administration, mais aussi de la fronde syndicale, confirme cette même source.

A suivre…

Crédit photo : PxHere

Source : Le Figaro

Laisser un commentaire