Gênes amorce sa reprise économique un mois après la catastrophe

Gênes pont Morandi
30 jours après l’effondrement du pont Morandi, la ville italienne de Gênes tente de repartir de l’avant tant bien que mal. Si les cœurs sont lourds, d’autres problèmes viennent également “corser l’addition”. A commencer par l’activité portuaire locale particulièrement impactée par la catastrophe.

Et pour cause, de nombreux conteneurs à destination du port le plus important de la Méditerranée empruntaient le fameux ouvrage sinistré, souligne Europe 1. A présent, les chantiers de reconstruction tournent de jour comme de nuit, ce qui oblige fatalement les transporteurs à changer drastiquement l’emploi du temps de leurs salariés.

“C’était impensable de s’arrêter, alors on a dû tous bousculer nos horaires et augmenter la cadence”, confirme ainsi Michele Caroggio qui gère un parc important de camions. Car traverser la ville s’apparente désormais à un véritable parcours du combattant.

Bien que la municipalité prévoit d’ouvrir une nouvelle route portuaire d’ici un mois, celle-ci sera toutefois loin d’être suffisante, fustige de son côté Paolo Odone, un membre de la chambre de commerce de Gênes.

Ce dernier n’oublie d’ailleurs pas de préciser que la ville, dans son ensemble, a subi une baisse d’activité économique de 10% depuis le drame. Et ce n’est pas les hôteliers qui diront le contraire…

Crédit photo : Pixabay

Source : Europe 1

Laisser un commentaire