Japon : un quatrième trimestre 2019 sous le signe de la morosité

Japon croissance
Le géant asiatique a connu au 4ème trimestre sa plus forte contraction économique depuis six ans. Plus précisément de 6,3% en rythme annualisé sur la période octobre-décembre, après une croissance de 0,5% en lecture définitive au T3.

Selon le site Boursorama, “la hausse de la TVA a (notamment) affecté la consommation et les dépenses en capital, jetant une ombre sur ses perspectives sur fond d’épidémie de coronavirus qui pourrait affecter la croissance mondiale”.

Dans les faits, cette hausse de 8 à 10% de la TVA au Japon en septembre dernier n’avait pas manqué d’alerter les économistes sur son impact futur.

Sans surprise, l’épineux dossier covid-19 ne va pas arranger la situation à court terme comme le souligne Taro Saito, chercheur à l’Institut NLI Research :

“Il y a de grandes chances que l’économie (nippone) connaisse une nouvelle contraction sur la période janvier-mars. Le virus va principalement affecter le tourisme et les exportations. Mais pourrait aussi peser lourdement sur la consommation intérieure”, a ainsi confirmé l’intéressé.

Avant de poursuivre : “Si cette épidémie n’est pas contenue d’ici aux Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet), les dégâts pour l’économie (domestique) seront importants.”

A suivre donc…

A lire aussi : Le Japon mène la vie dure à Airbnb et Uber

Laisser un commentaire