Total n’envisage pas pour l’instant de retourner en Iran

Le groupe énergétique français Total n’envisage pas de retourner en Iran pour le moment en raison de l’incertitude concernant les sanctions imposées au pays, a déclaré le directeur financier Jean-Pierre Sbraire lors d’une conférence téléphonique avec des analystes jeudi.

En début de semaine, les puissances mondiales et l’Iran ont cherché à accélérer les efforts pour que Washington et Téhéran se conforment à nouveau à l’accord nucléaire de 2015, tandis que les États-Unis ont rassuré leurs alliés arabes du Golfe sur l’état des discussions.

Laisser un commentaire