Covid en France : 49 € pour un test PCR sans ordonnance à partir de l’automne

Une nouvelle règle mettra fin à l’accès aux tests PCR gratuits pour des raisons de commodité personnelle, y compris pour les voyages, dans l’espoir que davantage de personnes se fassent vacciner en France.

À partir de l’automne, il en coûtera 49 euros à tous les Français pour obtenir un test PCR sans ordonnance.

Le président Emmanuel Macron a annoncé cette nouvelle mesure lors d’une allocution télévisée.

Le gouvernement espère que l’introduction de frais pour des tests qui ne sont pas nécessaires pour des raisons médicales incitera davantage de personnes en France à se faire vacciner contre le Covid-19.

Cela signifie que les tests PCR ne seront gratuits que pour les personnes présentant des symptômes du Covid-19 et ayant une prescription médicale pour un test, tandis que les personnes ayant besoin d’un test avant un voyage ou d’autres activités de loisirs devront payer.

Le prix de 49 € est le montant facturé à l’Assurance maladie pour chaque test PCR effectué actuellement, les tests rapides d’antigène coûtant 29 €.

C’est également le prix que la plupart des touristes visitant la France ont dû payer pour les deux tests depuis le 7 juillet.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a déclaré à FranceInfo ce matin (13 juillet) que la gratuité des tests Covid coûte à la France près de 100 millions d’euros par semaine.

En avril, le nombre de tests PCR effectués en France a atteint un pic hebdomadaire de 4 millions. Depuis, ce chiffre a baissé, mais est reparti à la hausse en juillet, selon Les Echos.

La vaccination sera le seul moyen gratuit d’accéder au Passeport Vaccinal

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé ce matin que les tests d’antigènes rapides ne seraient plus remboursés pour les personnes en France à partir de l’automne.

Cette décision intervient alors que l’utilisation du carnet de santé français sera étendue cet été à des lieux tels que les restaurants, les cinémas et les trains pour toutes les personnes âgées de plus de 12 ans.

Les détenteurs du carnet de santé peuvent prouver qu’ils ne sont pas infectés par le Covid-19 en présentant une preuve de vaccination complète, une preuve qu’ils ont déjà eu le Covid ou un résultat négatif au test PCR effectué dans les dernières 48 heures.

Les nouvelles règles signifient que se faire vacciner sera bientôt le seul moyen d’utiliser le laissez-passer gratuitement, car le coût des tests PCR répétés s’accumulerait rapidement.

M. Attal a déclaré à BFMTV que les frais pour les tests PCR seraient introduits en automne pour donner aux gens le temps de se faire vacciner avant.

Il a déclaré : “Aujourd’hui, nous avons des personnes en France qui viennent juste d’avoir leur première dose et qui attendent le délai nécessaire pour avoir leur deuxième dose afin d’être complètement vaccinés.

“Nous n’allons pas les punir en leur faisant payer un test pour qu’ils puissent aller au restaurant”.

Le délai entre la première et la deuxième dose du vaccin Pfizer ou Moderna a été étendu à 21-49 jours à la mi-juin pour permettre aux Français d’intégrer plus facilement les rendez-vous vaccinaux dans leurs vacances d’été.

Auparavant, un espace de 35 jours était accordé entre les rendez-vous vaccinaux.

Laisser un commentaire