L’économie française frappée par des problèmes d’approvisionnement alors que l’activité se rapproche de la normale

L’activité économique française a presque atteint les niveaux d’avant la pandémie en juillet, les entreprises ayant largement surmonté certaines restrictions renouvelées, tandis que les difficultés d’approvisionnement limitaient de plus en plus la production.

Selon l’enquête mensuelle de la Banque de France auprès de 8 500 entreprises, l’activité a été inférieure de 1 % à 1,5 % à la normale en juillet, soit le niveau le plus élevé depuis la pandémie.

Alors que les chefs d’entreprise s’attendent à une performance similaire en août, la part des entreprises faisant état de difficultés d’approvisionnement a augmenté pour le troisième mois consécutif, pour atteindre 49 % en juillet. Dans la construction, la mesure est stable à 60%.

L’enquête de la banque centrale souligne que les économies européennes qui sortent des blocages et du pire de la pandémie de Covid-19 rencontrent de plus en plus de difficultés pour relancer la production. L’industrie automobile a particulièrement souffert d’une pénurie de semi-conducteurs alors que les carnets de commande se remplissent.

Laisser un commentaire