Mitsubishi Shipbuilding et TotalEnergies se lancent dans le développement de transporteurs de CO2 liquéfié

La société japonaise Mitsubishi Shipbuilding s’est associée au géant français de l’énergie TotalEnergies pour réaliser une étude de faisabilité concernant le développement d’un transporteur de CO2 liquéfié (LCO2).

TotalEnergies a participé à plusieurs projets de captage, d’utilisation et de stockage du carbone (CCUS), dont le projet Northern Lights en Norvège, tandis que Mitsubishi Shipbuilding poursuit activement la commercialisation de méthaniers LCO2, car elle estime que la demande de ces navires devrait augmenter à l’avenir, en raison de l’intérêt croissant pour ces technologies de décarbonisation.

“Ces navires seront essentiels pour faire face à l’augmentation attendue des volumes de CO2 transportés pour le stockage géologique, déclenchée par l’accélération des objectifs zéro carbone dans le monde entier, et pour répondre aux besoins des émetteurs industriels mondiaux”, a déclaré Bruno Seilhan, vice-président de CCUS chez TotalEnergies.

Le constructeur naval japonais a déclaré que le projet conjoint devrait contribuer de manière significative à la mise en place d’un écosystème du CO2 dans le secteur du transport du CO2, qui sera une composante essentielle de la chaîne de valeur CCUS.

“Nous sommes convaincus que les transporteurs de LCO2 constituent une solution efficace pour parvenir à un monde décarboné. Nous continuerons à poursuivre activement le développement de la technologie en coopération avec les partenaires qui cherchent à atteindre la décarbonisation en utilisant des transporteurs LCO2, dans le but de créer un marché pour la chaîne de valeur CCUS”, a ajouté Toru Kitamura, président de Mitsubishi Shipbuilding.

Laisser un commentaire