La technologie solaire offshore SolarDuck obtient l’aval de Bureau Veritas

Une solution solaire offshore flottante de la société néerlandaise SolarDuck a reçu l’approbation de principe (AiP) de la société française d’essais, d’inspection et de certification Bureau Veritas (BV).

Fondée par des ingénieurs maritimes et énergétiques, SolarDuck a développé la solution “King Eider” pour l’installation de systèmes photovoltaïques (PV) en mer. La plateforme peut résister aux conditions de la mer côtière et aux vents de la force d’un ouragan. Elle a été optimisée pour un déploiement dans les estuaires, les ports naturels et les sites proches du rivage.

L’installation pilote de SolarDuck, lancée en avril à IJzendoorn, aux Pays-Bas, se compose de quatre unités de forme triangulaire supportant 156 panneaux solaires de 64 kWp au total. La structure maintient les panneaux photovoltaïques (PV) à plus de trois mètres au-dessus du niveau de l’eau.

BV a déclaré mardi que l’AiP couvre la méthodologie de conception de la structure et valide les parties pertinentes par rapport à la note d’orientation NI631 sur le schéma de certification des technologies d’énergie renouvelable marine, et NI572 sur la classification et la certification des éoliennes offshore flottantes.

“Forts de notre expérience sur le marché marin et offshore, nous avons soutenu SolarDuck tout au long de ce parcours innovant en évaluant les risques, en analysant les réglementations et en améliorant la performance globale de la structure et la sécurité de l’amarrage. Nous sommes fiers de faire partie de cette aventure et de contribuer à la fiabilité de cette solution d’avant-garde”, a déclaré Paul Shrieve, VP Offshore & Services chez Bureau Veritas Marine & Offshore.

Laisser un commentaire