Les dix homme les plus riches d’Afrique en 2012

« Dix hommes » puisqu’il n’y a pas de femmes dans ce classement. D’après l’enquête annuelle du magazine Forbes, le nigérian Aliko Dangote  est l’homme le plus riche d’Afrique. On remarquera que l’africain le plus riche n’occupe que la 76ème place des hommes les plus riches de la planète.

 

 

 

 

 

N°1: Aliko Dangote, fortune de 11,2 milliards de dollars

Issu d’une famille de commerçants du nord du Nigéria, cet homme de  54 ans est un self-made man. Celui qui est désormais surnommé « le roi du ciment » se lance dans le business à l’âge de vingt ans. A l’époque il achète ses trois premiers camions grâce à un prêt de son oncle de 2.300 euros.

Le roi du ciment s’est désormais diversifié  dans le sucre, la farine et le sel.

Il est connu pour avoir donné 600 dollars à chacune des personnes déplacées suite aux violences qui ont éclaté après les élections au Nigéria.

 

 

 

 

 

N°2: Nicky Oppenheimer et sa famille, fortune de 6,8 milliards de dollars

Ce sud-africain a hérité des mines de diamants De Beers. Il possède la plus grande réserve de chasse privée en Afrique du Sud.

 

 

 

 

 

N°3: Nassef Sawiris (à égalité avec Johann Rupert et sa famille), fortune de 5,1 milliards de dollars

L’homme le plus riche d’Egypte est un héritier qui s’est enrichit. Il fructifie sa fortune dans le ciment et dans l’immobilier, par l’intermédiaire de son groupe Orascom Construction Industries. Il détient des parts importantes dans le groupe français Lafarge et dans Texas Industries.

 

 

 

 

 

N°3: Johann Rupert et sa famille (à égalité avec Nassef Sawiris), fortune de 5,1 milliards de dollars

Cet héritier sud-africain consolide sa fortune dans l’horlogerie, la haute couture et la joaillerie (Cartier, Dunhill, MontBlanc…).

 

 

 

 

 

N°5: Mike Adenuga, fortune de 4,3 milliards de dollars

Ce self-made man a commencé sa carrière en distribuant Coca-Cola en Afrique.  Un business qui lui a permis de devenir millionnaire à l’âge de 26 ans ! Adenuga se diversifiera par la suite dans le secteur bancaire, les télécommunications et le pétrole. Il est d’ailleurs aujourd’hui à la tête de la plus grande compagnie pétrolière du pays, Conoil Producing, et du deuxième opérateur téléphonique nigérian, Globacom.

 

 

 

 

 

N°6: Naguib Sawiris : fortune de 3,1 milliards de dollars

Le frère de Nassef a revendu son groupe de télécommunication Orascom pour se lancer dans la politique. Il a fondé un parti libéral et nationaliste, « Les Egyptiens Libres ». En 2009, il a lancé une chaîne de télévision, ONTV. En 2011, Naguib Sawiris se retrouve au cœur d’une polémique après avoir twitté une caricature de Mickey Mouse barbu et de Minnie Mouse portant un voile.

 

 

 

 

 

N°7: Christoffel Wiese, fortune de 2,7 milliards de dollars

Il est PDG de Shophrite, la plus grande chaîne de supermarché discount du continent africain. Il détient par ailleurs 44% des parts de Pepkor, une chaîne de magasins de textile discount. Au rayon des « distractions », il a fait transformer un domaine fermier en hôtel 5 étoiles, il possède une réserve de chasse privée et il s’est dans lancé dans la viticulture.

 

 

 

 

 

N°8:  Onsi Sawiris (à égalité avec Miloud Chaabi), fortune de 2,9 milliards dollars

Le père de Naguib et Nassef est un self-made man qui a fondé Orascom Construction Industries. Jeune, il a abandonné ses études d’agriculture qu’il trouvait ennuyeuse, pour monter sa firme. Après la nationalisation opérée par Nasser, il quitte le pays avant de revenir et de reconstruire son empire sous le régime d’Anwar Sadat, plus favorable à ses affaires.

 

 

 

 

 

N°8: Miloud Chaabi (à égalité avec Onsi Sawiris), fortune de 2,9 milliards dollars

Cet octogénaire est l’homme le plus riche du Maroc. Il a fait fortune dans le développement de projets immobiliers, avant de se diversifier, via son groupe Ynna Holding, dans l’hôtellerie, la grande distribution et les énergies renouvelables. Membre du parlement, ce socialiste est surnommé le « capitaliste rouge ».

 

 

 

 

 

N°10: Patrice Motsepe, fortune de 2,7 milliards de dollars

Ce self-made man sud africain a fait fortune dans les années 90 en rachetant des mines d’or peu productives, et en faisant en sorte d’améliorer leur rentabilité. Il est né dans le township de Soweto, et a débuté sa vie professionnelle comme avocat.

Déjà 2 commentaires sur cet article

  1. rafael kakou bi dit :

    fier d’eux,juste besoin de partager leurs expériences.que DIEU le véritable pourvoyeur les bénisse davantage.je crois m’ajouter à leur nombre désormais. jeune ivoirien de 35 ans

Laisser un commentaire