La Chine pose quelques problèmes à Apple

La marque à la pomme croquée semble passer de déconvenue en déconvenue sur le territoire chinois. Apple est non seulement critiqué sur les conditions de travail de ses sous-traitants, il voit aussi la vente de ses smartphones reculer, il est l’objet d’une pétition et se heurte à un problème de propriété de la marque iPad.

Une polémique sur les conditions de travail

En janvier, dernier la presse américaine avait pointé du doigt les conditions de travail des sous-traitants d’Apple, et notamment chez Foxconn. L’entreprise taïwanaise a connu une vague de suicides en 2010 ce qui a donné lieu à une pétition pour demander des contrôles. Face à la pression médiatique, Apple a demandé un audit des conditions de travail des usines qui assemblent ses produits en Chine.

Foxconn a aussi, pris les devants. Il n’y a pas deux semaines qu’elle a annoncé une augmentation généralisée des salaires de ses employés. Une augmentation de 16 à 25% ce qui porte les salaires chez Foxconn au-dessus de la moyenne nationale.

Mais ce qui est mise en cause chez Foxconn n’est pas le montant du salaire ; l’entreprise taïwanaise semble pratiquer le management par l’isolement. La formation de petits groupes est évitée ce qui démoralise les employés. Or en Chine, c’est plutôt la politique inverse qui est prônée.

Les ventes de Smartphones en recul durant le 4ème trimestre 2011

La polémique sur les conditions de travail survient alors que Apple clos une année 2011 avec une part de marché des smartphones qui a reculé. Au troisième trimestre 2011, Apple détenait 10,4% du marché, alors qu’elle n’en détenait que 7,5% en fin d’année.

Apple tombe ainsi de la 4ème à la 5ème place sur le marché chinois, se faisant supplanter par le chinois ZTE. Apple mise sur l’arrivée de l’iPhone 4S en 2012 pour récupérer des parts de marché.

Samsung, Nokia et le chinois Huawei se partageaient les trois premières places à la fin de 2011, avec Samsung qui a détrôné Nokia et le chinois Huawei qui a atteint 12,6% de parts de marché.

Un problème de dépôt de marque

Le dernier problème en date pour la firme de Cupertino vient de l’enregistrement de la marque iPad en Chine. Des iPads auraient en effet été retirés du commerce après un décision de justice concernant la possession de la marque sur le territoire chinois. Celle-ci reviendrait à la société Proview, une société basée à Shenzhen.

La marque iPad aurait été cédée à Apple par la société Proview Taiwan, et non par Proview Chine. Apple n’aurait semble-t-il pas procédé à l’enregistrement de la marque iPad en Chine, et deux des logos associés au nom iPad semblent être encore propriété de Proview, tout au moins sur le territoire chinois.

Un oubli qui cause quelques soucis à Apple ; il est cependant improbable qu’un scénario catastrophe survienne. En effet, les douanes seraient obligées de saisir tous les iPads assemblés en Chine, soit tous les iPads. Le marché mondial se verrait immédiatement asséché.

Laisser un commentaire