Résultats financiers à la hausse pour l’énergie française

barrageEDF, a dévoilé des résultats financiers supérieurs aux prévisions pour le premier semestre 2012, où l’influence de la météo a été importante.

Le groupe public de production énergétique a rendu public ses résultats financiers le mardi 31 juillet.

EDF y présente une augmentation de 4,6% de son  bénéfice net, qui grimpe à 2,77 milliards d’euros. Son chiffre d’affaire progresse de 8,2%, avec 36,22 milliards d’euros.

Le groupe a pourtant dû faire face à un hiver particulièrement rude qui lui a couté cher. Selon le bilan, les grands froids de l’hiver passé ont couté la somme de 108 millions d’euros au groupe, en particulier à cause des importations au prix fort rendues nécessaires par les pics de consommation.

Paradoxalement, le groupe doit, en partie, ses bons résultats à la météorologie, les fortes tombées de pluie durant le semestre ayant amélioré le bilan financier de l’énergéticien.

En effet l’hydroélectricité, l’un des moyens de production d’électricité parmi les moins coûteux et les plus utilisés par EDF, dépend des précipitations : plus il pleut, plus la production hydroélectrique d’EDF peut être importante.

 

 

Laisser un commentaire