Première baisse de la consommation de médicaments en France

Pour les nombreux sceptiques qui doutent du fait que “le trou de la Sécu” soit un jour comblé, l’espoir subsiste. Pour la première fois, en 2011, les français ont consommé moins de médicaments que l’année précédente d’après les chiffres publiés par l’Assurance maladie.

Le volume des médicaments remboursés en 2011 est en baisse de 0,8% par rapport à l’année 2010, et les dépenses de l’assurance maladie ont été légèrement réduites (- 0,2%).

Les médicaments dont la baisse de consommation est la plus significative sont les antidépresseurs, les psychotropes et les anti-hypertenseurs.

Selon l’assurance maladie, cette baisse de la consommation est dû aux diverses campagnes de communication contre la surconsommation de médicaments à l’attention des patients, au déremboursement de certains médicaments à « service médical rendu insuffisant », ainsi qu’au comportement des médecins.

« Les efforts conjugués des autorités sanitaires et la combinaison des actions engagées dans ce domaine expliquent cette maîtrise progressive des dépense de médicaments : baisses de prix, promotion des génériques et du bon usage des médicaments, maîtrise médicalisée, mise en place du CAPI (contrat d’amélioration des pratiques individuelles) et de la rémunération sur objectifs de santé publique… » détaille la Caisse nationale de l’assurance maladie.

Quant au cliché selon lequel les français sont les champions du monde de la consommation de médicaments, il est à revoir : en volume de médicaments, les français sont les deuxièmes consommateurs européens, derrière les britanniques.

 

Laisser un commentaire