Un appel à la vigilance pour le stress au travail

Hier, le Conseil Économique Social et Environnemental (Cese) a présenté un projet de prévention des risques psychosociaux liés au travail

Pour cela, il propose un renfort de la prévention en cas de restructuration ou de réorganisation, en généralisant la réalisation d’une étude d’impact sur le plan humain. Il estime également nécessaire d’assurer un suivi des chômeurs.

Le phénomène n’est pas nouveau. En 2012 déjà, un sondage avait révélé que 62% des salariés ressentent un niveau de stress élevé, et 30% craignent que leur travail ne leur cause de graves problèmes psychologiques.

D’après les membres du Cese, le contexte économique « n’a fait qu’amplifier » les risques psychosociaux. Ces risques recouvrent « des réalités aussi diverses que le harcèlement moral et sexuel, l’épuisement professionnel, les suicides au travail ou encore les violences adressées aux salariés par des personnes extérieures à l’entreprise

Le Cese prévoit également d’inclure dans ces procédures les demandeurs d’emploi, ainsi que les fonctionnaires, qui « contrairement à une idée reçue, ne sont pas épargnés ».

 

 

Laisser un commentaire