Le Label « Clé verte » octroyé à 6 hébergements à Bruxelles

Le Label « Clé Verte », qui distingue les établissements touristiques ayant une bonne gestion environnementale, a été décernée à six nouveaux candidats bruxellois jeudi dernier.

La liste des hôtels de Bruxelles compte désormais 28 lauréats dans ses rangs. L’écolabel international « Clé Verte » est attribuée selon plusieurs références. Les établissements doivent ainsi justifier d’un certain nombre de critères pour être labélisés.

Ils doivent adopter une bonne gestion des déchets, de l’eau, et de l’énergie, mais également avoir une politique environnementale responsable (c’est-à-dire formuler des projets environnementaux, et former le personnel et les fournisseurs à cette politique), faire des achats responsables (alimentaires, hygiène, équipement), avoir un cadre de vie naturel, et sensibiliser les clients à l’écologie et au développement durable.

Le label est attribué pour un an, et garantit aux vacanciers que l’environnement est respecté sur son lieu de séjour. Il est présent dans quarante pays dans le monde : en tout, c’est près de 210.000 hébergements qui y sont référencés.

Les six nouveaux labélisés sont le Diamant Brussels Conference & Business Centre, le B&B Chambre Chocolat, le Méridien Bruxelles, l’auberge de Jeunesse de Bruxelles-Génération Europe, le Foyer Européen, et le Sleep Well Youth Hostel. Par ailleurs, sept autres établissements ont vu leur « Clé verte » renouvelée.

Actuellement, 2.5000 chambres bruxelloises sont labélisées « Clé Verte », ce qui représente 16% des hébergements reconnus par la CoCof (Commission Communautaire Française, qui assure les compétences communautaires relevant de la communauté française), et quatre des cinq auberges de jeunesses de Bruxelles reconnus par la CoCof sont également certifiées « Clé Verte ».

Laisser un commentaire