Une amende record de 13 milliards de dollars pour JPMorgan

jpmorgan_tower_photo_Diorama SkyLa banque d’affaires américaine JPMorgan a annoncé, mardi 19 novembre, être parvenue à un accord avec le ministère américain de la Justice pour clôturer une série de poursuites relatives à la vente de subprimes qui a entrainé la crise financière de 2008 et fait plonger les marchés financiers dans le monde.

L’organisme bancaire a reconnu avoir “donné une fausse image aux investisseurs” en masquant le caractère risqué de ces dérivés de prêts immobiliers ayant entrainé, en 2008, la crise financière, la faillite de Lehman Brothers et qui a fait perdre à des millions d’américains leur logement. Cet accord à l’amiable prévoit une amende record de 13 milliards de dollars.

Sur ces 13 milliards, 4 seront consacrés à l’indemnisation des particuliers sous forme notamment d’allègement de prêt afin que JPMorgan accorde “des compensations nécessaires aux propriétaires immobiliers en difficulté et à ceux qui voudraient acheter un logement dans les zones sinistrées du pays”.

L’accord inclut également 2 milliards d’amende et 4 milliards de dédommagement à Fannie Mae et Freddie Mac, des organismes de refinancement hypothécaires sous tutelle de l’Etat.

Enfin, 1,4 milliard sera versé à la National Credit Union Administration (une association de crédit) et 515,4 millions au régulateur bancaire FDIC. Le reste ira aux Etats de Californie (299 millions), du Delaware (19,7 millions), de l’Illinois (100 millions), du Massachusetts (34,4 millions) et de New York (613,8 millions).

La banque n’est pas encore totalement à l’abri de poursuites judiciaires. En effet, elle est au centre de diverses enquêtes, notamment pour des affaires de corruption en Chine et pour ses activités dans le courtage énergétique.

Laisser un commentaire