L’inflation de 2 % : une excellente stratégie pour le gouvernement Japonais

Japan market

Le Japon s’est trouvé dans la déflation depuis une quinzaine d’années. Pour assouplir sa politique monétaire, le gouverneur Haruhiko Kuroda a tenté d’atteindre les 2 % d’inflation. Il semble être rassuré de la situation économique nippone lors de son discours au forum financier Paris Europlace à Tokyo. Selon ses dires, l’économie du pays suit régulièrement les projets établis.

Les prix à la consommation ont connu une croissance annuelle de 0.7 %. Ce résultat est lié à l’élévation des frais de l’électricité et du carburant. Le taux de l’inflation 2 % est favorable aux banques centrales de l’OCDE. Il permet également d’inciter les entreprises et particuliers à emprunter pour investir et consommer en vue de créer un cercle économique propice.  La banque nippone fait donc tout leur possible pour l’atteindre. Le mois d’avril, elle a commencé à  augmenter la base monétaire de 60.000 à 70.0000 milliards de yens.

Les dirigeants du pays détiennent trois armes pour combattre la déflation et alléger les contraintes des entreprises. L’assouplissement monétaire est destiné à favoriser la croissance de l’inflation. Le projet de réformes structurelles va permettre d’optimiser les investissements des entreprises. Dans ce contexte, les entreprises sont invitées à se converger un peu plus vers le marché et non vers les banques.

Laisser un commentaire