Comment sauver ces banques qui dévorent l’économie ?

images

 

 

 

 

 

Les grosses banques avalent les petites banques en difficulté. Le rachat des banques primaires est lié aux récessions économiques, à chaque fois l’État joue le rôle de facilitateur ou devient même actionnaire lorsque celui-ci risque de faire écroulé l’économie nationale.

 

Pour protéger l’économie nationale, lorsqu’une grande banque s’écroule, l’État aide ces banques pour qu’elles restent solvables et compétitives sur le marché. La faillite des banques met l’économie dans une situation alarmante, car devant un tel cas, les responsables ne peuvent que compter sur l’État pour proposer un plan de sauvetage.

 

Ces banques qui dévorent l’économie sont toujours en situation critique ; l’Etat est toujours à leur chevet pour les renflouer et les sortir de l’impasse. Malgré l’accord européen sur le renflouement des banques, leur situation reste toujours très critique.

 

Il faut rappeler que c’est une telle situation qui a causé la crise économique nationale depuis les années 1929 pour dire aux responsables qu’avant de prendre une telle décision, une grande réflexion s’impose. En cas de faillite des grandes institutions financières, pour les sauver, les contribuables doivent payer des milliers de dollars d’euros, de quoi faire basculer toute une finance sans compter que le bon fonctionnement d’une banque assure les 10% de la richesse de son pays.

photo: wikimedia

Laisser un commentaire