Jérôme Kerviel dénonce les dérives financières

1717332_3_edcb_jerome-kerviel-au-palais-de-justice-de-paris_f2d3acb99cabbdb0949708f3a9fa5d8a

 

 

 

Après avoir fait perdre à la banque une somme énorme, cinq milliards d’euros et après sa condamnation dont 3 ans d’emprisonnement ferme, l’ancien trader de la Société Général a décidé de se lancer dans la lutte contre la tyrannie des marchés.

Étant devenu un nouveau personnage suite à sa rencontre avec le pape François au Vatican en février dernier, ce financier a décidé de parcourir plusieurs kilomètres entre Rome et Paris : 1400 kilomètres en tout. C’est une bonne façon de se repentir de ses actes d’escroqueries lorsqu’il travaillait encore pour la Société Générale. Pour Jérôme Kerviel, cette marche spirituelle fait  preuve de son changement radical et que maintenant, il ne fait plus partie de ces tyrans du trading.

Il devient même une des personnes contre ce type de finance. Pour information, le cas de dossier de cet ex-trader passera à nouveau devant la Cour d’appel de Paris le 19 mars prochain (dossier a suivre…)

 

photo: le monde.fr

 

Déjà 2 commentaires sur cet article

  1. Guelin dit :

    Jérôme Kerviel n’a commis aucun acte d’escroquerie, ainsi que le rappelle l’article auquel donne accès le lien ci-dessous :

    http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=31594&searchkey=jerome%20kerviel

    Veuillez rectifier je vous prie.

    M. Guelin

  2. diouspikangliche dit :

    1400 km, c’est un périple énorme, équivalent au scenario indécent que la Société Générale fait vivre à Jérôme Kerviel depuis 6 ans.
    Ceci dit, Jérôme Kerviel n’est pas un escroc, il a agi conformément aux demandes de ses supérieurs sous les ordres desquels il se trouvait. Il n’a rien volé, il n’a pas détourné d’argent pour son propre compte, il n’a pas détourné la chose d’autrui. Il n’a fait que travailler plus de 15 heures par jour comme un opérateur de marché normal.

Laisser un commentaire