Le mariage Publicis et Omnicom n’aura pas lieu.

 publicisAprès des mois de vie commune, le couple Publicis et Omnicom renonce à se marier. Les deux géants de la publicité sont en désaccord sur la gestion interne des deux entreprises.

Tout le monde avait compris le malaise qui subsistait dans leur union. L’annonce des résultats annuels du groupe Omnicom a été le moment propice pour le PDG du groupe d’avouer publiquement l’échec de leur union. La raison de cette rupture était le refus du fisc néerlandais du projet d’implantation des groupes dans leur pays.

Un problème en cache une autre

Les problèmes fiscaux n’étaient que la face cachée de l’iceberg, mais en réalité, ces problèmes cachaient un problème plus interne. La répartition des postes clés en est l’un de ces problèmes, car chacun voulait s’imposer sur les commandes du nouveau groupe. La loi exige aussi que l’un des groupes absorbe l’autre alors que les deux groupes se sont mis d’accord pour un partage équitable et une fusion « entre égaux ».

Après une décision conjointe, les deux groupes ne célébreront pas leur union.

 

Laisser un commentaire