Danone prévoit la fermeture de plusieurs usines en Europe

Danone_fermeture_usineLe groupe Danone a annoncé dans un communiqué datant du mercredi 11 juin dernier son intention de fermer plusieurs usines de produits laitiers en Italie, en Allemagne et en Hongrie. Pour justifier une telle décision, le groupe agroalimentaire français met en avant la baisse de ses ventes provoquée par la dégradation de la conjoncture économique en Europe.

Ainsi, comme l’a précisé le porte-parole de l’entreprise, la dégradation “durable de la conjoncture économique et des tendances de consommation en Europe a entraîné une baisse significative des ventes dans cette partie du monde” pour Danone qui fait donc le choix de réduire son activité “produits laitiers” confrontés actuellement  à des situations de “surcapacités locales”.

Sont concernées par ces fermetures, les usines de Casale Cremasco en Italie, de Hagenow en Allemagne et de Budapest en Hongrie et près de 325 emplois. 100 postes devraient être supprimés en Italie, 70 postes en Allemagne et plus de 155 postes en Hongrie. Le groupe français emploie environ 9.000 personnes dans les produits laitiers frais en Europe et compte 19 usines.

Danone précise cependant que la fermeture de ces trois usines et la réallocation progressive des volumes en Belgique, en Pologne, en Allemagne et en France devraient permettre à ce pôle d’activité “d’améliorer l’utilisation de son dispositif industriel et sa compétitivité en Europe”.

Si le groupe avait répété, après la publication des résultats du premier trimestre, que pour la totalité de l’exercice en cours, il espérait une croissance de ses ventes comprises entre 4,5 et 5,5% en données comparables, après celle de 4,8% réalisée l’an dernier, le porte-parole du groupe s’est refusé cette fois-ci, à tous commentaires sur le maintient de cet objectif.

Crédits photo : Danone

Laisser un commentaire