Le Qatar paie ses ouvriers au lance-pierre

Le Qatar paie ses ouvriers au lance-pierreDans le cadre de la préparation de la coupe du monde de football en 2020, le Qatar commence déjà la conception de quelques nouveaux stades. Parmi cela, la mise en place du grand terrain d’Al-Wakrah. Selon les dernières révélations, les conditions de travaux des ouvriers qui travaillent dans le chantier représentent une vraie insulte à l’humanité.

Non seulement les ouvriers travaillent pour 57 centimes l’heure, mais pire encore, ils doivent être présents sur le chantier durant 30 jours pendant le mois. C’est le quotidien The Guardian qui a dévoilé cette information mercredi.

Plus de cent travailleurs œuvrent sous ces conditions. Au courant de la situation, les organisations en relation avec le droit de l’homme critiquent cette tendance à Qatar. Pour Sharan Burrow, la Secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale, cette nation représente tout simplement un État esclavagiste. C’est durant le Congrès de l’Organisation internationale du Travail à Genève que cette femme fait part de son point de vue sur l’émirat du Moyen-Orient.

Laisser un commentaire