Manuel Valls émet la possibilité d’un contrat de travail unique

Manuel_VallsLe Premier ministre n’aura de cesse de bousculer les frontières en matières d’emploi et de marché du travail. Après avoir déclencher la polémique au début du mois en évoquant une réforme des indemnités de chômage, Manuels Valls s’en prend désormais aux contrats de travail, qu’il considère générateurs d’inégalités importantes.

«Le fonctionnement du marché du travail n’est pas satisfaisant car il ne crée pas assez d’emplois, il génère des inégalités importantes entre, d’une part, des salariés très protégés en CDI et, d’autre part, des salariés très précaires en CDD et en intérim», déclare le Premier ministre dans une interview publiée mercredi par L’Obs. Un constat déjà évoqué par de nombreux économistes comme le récent prix Nobel, Jean Tirole, pour qui, le coût des licenciements peut dissuader les entreprises d’embaucher.

Manuels Valls s’exprime par la suite sur le contrat de travail unique, une idée proposée sous l’ère Sarkozy et que le Premier ministre ne trouve pas “inintéressante“, mais qui reste suspendue à l’accord des partenaires sociaux. Or, les syndicats se sont toujours formellement opposés aux différentes projets proposés dans ce sens.

On pense notamment au “contrat de projet”, un CDI qui prendrait fin une fois le projet réalisé, ou encore au “contrat de croissance”, un autre CDI mais qui s’achèverait cette fois en cas de mauvais résultats de l’entreprise.

Crédits photo : PS

Laisser un commentaire