Croissance : la France meilleure que l’Allemagne

Croissance_FranceLe taux de croissance de la France est supérieur aux prévisions. Selon l’Insee, il est de +0.3% au troisième trimestre alors que celui de l’Allemagne n’est que de +0.1%. Enfin une bonne nouvelle pour le gouvernement qui doit cependant être nuancée.

Cette annonce arrive au bon moment, au vu des dernières remontrances de Bruxelles contre le budget 2015 de l’hexagone. Michel Sapin se réjouit de ces chiffres qui viennent “conforter le scénario du gouvernement d’une croissance annuelle de 0,4% en 2014”. Cette augmentation du PIB viendrait en majeure partie de la consommation qui est le principal facteur de croissance depuis 2011.

Cependant, cette tendance n’est pas assez forte ni pérenne pour être considérée comme une sortie de crise. En effet, selon le ministre de l’Economie et des Finances, elle est “trop faible pour assurer les créations d’emploi nécessaires à notre pays”. Pour rappel, près de 34 000 emplois ont été détruits au cours de ce troisième trimestre dans le secteur marchand et nous avons assisté à une baisse de 0.2% de l’emploi salarié sur le territoire. La France souffre également d’un manque de dynamisme dans l’investissement des entreprises. Celui-ci a chuté de 0.1% ce dernier trimestre alors qu’il avait déjà perdu 0.5% au second.

Les chiffres du dernier trimestre et ce sursaut de croissance offrent tout de même de bonnes perspectives au gouvernement. Thierry Chandon, secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat y voit le présage d’un regain plus fort de croissance puisque “l’euro baisse et n’a jamais été aussi bas depuis quatre ans, le pétrole baisse, les taux d’intérêt sont à un niveau historiquement bas (…) cet alignement des planètes va payer tôt ou tard”. Il espère ainsi créer un bénéfice de 11 milliards d’euros pour l’économie française.

Crédits photo : Mbzt

Laisser un commentaire