Invendus alimentaires : le Sénat généreux

banque alimentairesLe Sénat a autorisé les supermarchés à distribuer leurs invendus alimentaires à des associations. Cette mesure bien que salutaire devra cependant être ajustée pour être efficace.

Voilà une mesure qui a fait l’unanimité chez les sénateurs, cet amendement défendu par Nathalie Goulet va permettre aux magasins de commerce de détail dont la surface est supérieure à 1 000 m² de mettre en place une convention d’organisation de la collecte sécurisée des denrées alimentaires invendues, encore consommable au profit d’une ou plusieurs associations d’aide alimentaire. Chaque supermarché jette en moyenne 20 à 40 kg de nourriture chaque jour. La sénatrice, s’est appuyée pour sa démonstration sur une expérience menée avec succès par un élu de Courbevoie, qui a d’ailleurs été accusé d’attirer à lui la couverture médiatique.

L’idée semble donc réalisable, mais suivant l’avis de Guillaume Garot député PS et spécialiste de la question du gaspillage alimentaire, l’afflux de dons et de marchandises peut générer des difficultés de gestion pour  les associations. Celui-ci doit d’ailleurs remettre un rapport sur le gaspillage alimentaire au ministre de l’Économie qui a fait remarquer que les sénateurs auraient pu attendre ce rapport avant de légiférer.

Encore une fois, mettre en place des idées généreuses et à la base unanimes s’avèrent pour le moins compliqué.

Crédit photo : Lions Club Neuilly Bords de Marne

Laisser un commentaire