Areva : possible suppression de 3 500 postes

800px-Erlangen_Areva_001_photo_JenericloebeD’après les informations de « Le Figaro », le géant du nucléaire Avera serait contraint de supprimer « autour de 3 500 » postes pour son plan d’économies dans le volet social.

 

 
« Des suppressions de postes sont à l’agenda, chiffrées par un proche du dossier autour de 3.500″, a publié le quotidien en insistant sur le fait que c’est une « première pour le groupe en France, qu’il espère pouvoir mener sans départs contraints ».
Une réunion avec les syndicats a eu lieu jeudi. Elle se basait sur « l’application du plan de compétitivité » qu’Areva avait annoncé en début mars, d’après les explications d’une source proche du dossier.

 
Le groupe avait annoncé une perte nette de 5 milliards d’euros l’année dernière et a déclaré mettre en place un plan d’économies d’un milliard d’euros d’ici 2017. Si le groupe a évoqué une amélioration de sa politique d’achats ainsi que sa productivité qui contribuerait à un important levier d’économie, les suppressions d’emplois semblent inévitables.

 
Lundi, le quotidien « Le Figaro » avait évoqué la disparition de près de 1 000 à 4 000 postes. Un responsable syndical estimait que le nombre de suppressions de poste en France pourrait atteindre les 2 500 postes.
Le groupe a actuellement près de 45 000 salariés, dont 30 000 en France.

Crédit photo: Janericloebe/wikipédia

Laisser un commentaire