Le salon de Bourget avait eu un franc succès

Dassault Rafale_photo_Corentin FoucautPrès de 351 000 personnes ont visité le salon international de l’aéronautique et de la défense, soit 11% de plus que sa précédente édition en 2013.

Il est clair que les Français ont eu une passion importante pour l’aéronautique. Le plus grand salon aérospatial du monde qui a eu lien à Bourget en avait fait la preuve. Le salon a reçu près de 351 000 visiteurs du 15 au 21 juin. 200 000 étaient venus durant les trois premiers jours d’ouverture au grand public, soit 11% de plus que lors dernière édition en 2013.

Le plus marquant du salon est les 130 milliards de dollars de commandes et des intentions d’achat, soit 20 milliards de moins qu’il y a deux ans. Selon le Gifas, le syndicat patronal de la filière, ces chiffres sont “conformes aux prévisions, plus de 100 commandes d’avions par jour… Nous avons dix ans de production devant nous représentant plus de 1 000 milliards de dollars. Notre secteur est en forme. Ne boudons pas notre plaisir», a déclaré Marwan Lahoud, président du Gifas et directeur général délégué d’Airbus Group dans un entretien au Journal du dimanche.

Airbus et Boeing ont eu la majeure partie du terrain médiatique avec près de 110 milliards de dollars de contrats annoncés. Boieng a quand même une légère avance par rapport à Airbus avec 16,3 milliards de dollars soit 124 avions contre 18,6 milliards de dollars soit 145 avions pour Boeing.

Boeing s’est fait remarquer lors du salon avec son 787 Dreamliner aux couleurs du Vietnam Airlines qui avait décollé à la verticale comme un avion de combat. Airbus a exposé l’A 350 pour la première fois au public.

Les spécialistes de l’aviation régionale n’étaient pas en reste: ATR, le leader mondial des avions à hélices a conclu près de 1,98 milliard de dollars de commandes. Ainsi, malgré la baisse des prix du pétrole, elle réussit toujours à convaincre de nouveaux clients.

Rafale a aussi connu un franc succès. La star du show aérien était présent comme un avion de combat “combat proven” et en “business proven”. Rafale a reçu des commandes de l’Égypte et de Qatar et d’autres contrats devront être conclue d’ici la fin de l’année.

Laisser un commentaire