La France veut que la Grèce reste dans la zone euro

Manuel_Valls_-_avril_2009_(cropped)_photo_fondapolLe premier ministre Français Manuel Valls a exprimé son souhait de voir la Grèce dans la zone euro. La France veut à tout prix éviter le Grexit,  afin de sauvegarder l’unité de l’Europe.
Lors de son interview devant le micro de RTL il demande à ce que son homologue grec prenne ses responsabilités, « Tsipras doit prendre ses responsabilités aujourd’hui à l’Eurogroupe et engager la Grèce sur la voie des réformes »
De son côté, le président français François Hollande a appelé à la solidarité de l’Europe, et a tiré la sonnette d’alarme lundi soir, « urgence pour l’Europe, urgence pour la Grèce », a-t-il expliqué. Le premier ministre a aussi soutenu les propos du président en affirmant que « la France fera tout pour que la Grèce reste dans la zone euro ».
En même temps, l’assemblé national discutera mercredi sans vote, sur la situation de la Grèce a expliqué Manuel Valls, « La zone euro doit rester cohérente et fiable (…) La France est convaincue que nous ne pouvons pas prendre le risque d’une sortie de la Grèce de la zone euro (…) C’est un risque pour la croissance et l’économie mondiales et un risque politique », a-t-il ajouté.
Il a affirmé également qu’il n’y aura pas de vote à l’assemblée, le débat qui se déroulera mercredi à l’assemblé national sera seulement un travail d’information « sur la situation du moment, sur la position bien sûr de la France. Parce que je crois que, dans ce moment-là, il faut informer les parlementaires et à travers eux (…) les Français. Il faut faire preuve de responsabilité et aussi d’unité et de rassemblement ».

Laisser un commentaire